L'assurance-vie

L’assurance-vie est à la fois un outil de transmission du patrimoine et un produit d’épargne. Pendant la vie du souscripteur, les fonds placés lui restent disponibles (retrait en capital ou sous forme de rente régulière). En revanche, au décès du souscripteur, l’argent issu de la liquidation du contrat est transmis aux institutions bénéficiaires désignées par ses soins (capital et intérêts).

L’assurance-vie est dite « hors succession », c’est-à-dire qu’elle n’entre pas dans le calcul des parts de vos héritiers. Une somme d’argent importante peut donc être transmise, dès lors que le montant de l’assurance-vie n’est pas « manifestement excessif » eu égard à votre patrimoine.

La Fondation Nationale pour le Clergé est exonérée de droits de succession et de droits de prélèvement sur les contrats d’assurance-vie.
Il est de plus possible de contracter une assurance-vie à son profit, afin de mettre en place un projet pour une institution bénéficiaire qui vous tiendrait particulièrement à coeur (diocèse, congrégation, institut).

Votre dossier d’information complet sur les legs, donations et assurances-vie.

DEMANDER LA BROCHURE

Contacterun conseiller

Raphaëlle Issenmann

Tel : 01 70 64 07 51
Port : 07 77 48 15 00

donsetlegs@fondationduclerge.com

Votre générosité, c'est concret

En faisant un don ou un legs à la Fondation pour le Clergé, vous soutenez :

  • L’accès à des soins médicaux de qualité et aux infrastructures indispensables à toutes les pathologies du grand-âge.
  •  La prise en charge par les diocèses et congrégations de la protection sociale des prêtres, religieux, religieuses. La Fondation peut aussi prendre en charge la couverture sociale des séminaristes.
  • La construction et la rénovation de lieux de vie pour nos frères et sœurs âgés, dépendants ou non.

« La maison de retraite du Clergé, Le Landreau Les Herbiers, vient de connaître une extension appréciée. Celle-ci intègre un bâtiment ancien
« Foyer saint Jacques » et ajoute une aile nouvelle comprenant dix logements nouveaux et des salles d’activités et repos, ouvertes sur jardin, parc boisé et espace d’eau. Au cœur de la  maison, deux lieux de vie communautaire, la Chapelle et la Salle à manger, pour la fraternité en Christ.
Les soixante-dix résidents et le personnel trouvent de nouveaux repères pour vivre cette étape
particulière : « le temps de l’épreuve, les fruits de l’automne, appelés à la résurrection ». Ils remercient les généreux donateurs de la Fondation pour le clergé. »

Abbé Claude Raffin 28/11/2018

Sœur Marie-Samuel est sœur de la Congrégation des Bénédictines de Jésus Crucifié. Elle a passé sa vie à Saint James (Manche) à louer chaque jour le Seigneur. Fine cuisinière, elle travaillait aussi à l’entretien du jardin. Elle vit aujourd’hui à l’EHPAD Ker Laouen et apprécie son atmosphère religieuse et son parc.

L’établissement sera prochainement rénové pour donner plus de confort à ses résidents avec notamment une salle de douche privative.

L’Abbaye cirtescienne d’Échourgnac a bénéficié d’une subvention de la Fondation Nationale pour le Clergé. Des chambres médicalisées ont ainsi pu être créées pour les soeurs âgées dépendantes, une infirmerie et une salle de soin ont également été installées.

Au-delà de l’aspect purement pratique de ces aménagements, c’est la vie de toute la communauté qui s’est resserrée autour de ses sœurs les plus fragiles.

Avec vous, la Fondation avance