La Fondation Nationale pour le Clergé

Au service de la santé et de la protection sociale de ceux qui sont au service de l’Eglise

Présentation

L’œuvre dite « Fondation Nationale pour la Protection Sanitaire et Sociale du Clergé de France », reconnue d’utilité publique, a pour objet la protection de la santé du clergé, tant séculier que régulier, des religieuses et des religieux, des séminaristes, des novices et, accessoirement, des laïcs participant aux diverses activités de l’Église, ainsi que toute action de caractère social en faveur des mêmes personnes.

Avec vous, la Fondation a le souci de la santé des prêtres, religieuses et religieux dans le grand âge.

Elle s’engage pour des actions concrètes auprès des aînés de l’Église et se préoccupe également de la santé physique et morale à tous les âges de la vie.

La Fondation s’inscrit dans l’éthique chrétienne telle qu’elle est développée dans le « Compendium de la doctrine sociale de l’Eglise ».

Reconnue d’utilité publique par décret du 30 avril 1946, présidée par Monseigneur Stanislas Lalanne, Évêque de Pontoise, la Fondation Nationale pour le Clergé vous permet de soutenir par votre générosité la santé des acteurs de la mission de l’Église en notre monde : prêtres, religieuses, religieux, séminaristes, novices.

La Fondation est habilitée à recevoir les dons des particuliers. Si vous êtes assujettis à l’impôt sur le revenu ou à l’impôt sur la fortune immobilière (IFI), vous pourrez déduire une partie de votre don de votre imposition. Ces dons sont destinés à financer l’ensemble de nos projets.

Aider prêtres, religieux et religieuses à vieillir décemment, les accompagner et les soutenir psychologiquement et spirituellement, c’est notre devoir et notre responsabilité de catholiques.

Monseigneur Stanislas Lalanne

« C’est une œuvre magnifique d’être donateurs pour les diocèses et les congrégations religieuses. »

Votre don permet d’aider des prêtres, des religieux et des religieuses souvent âgés ou malades qui, après avoir servi Dieu, méritent une retraite digne et heureuse. Ils ont toutes et tous donné leur vie pour le Christ et pour leurs frères. Grâce à eux, la Parole de Dieu est annoncée, l’Évangile est proclamé, quelque chose de la tendresse du Seigneur est révélée. C’est aussi dans un soutien amical, fraternel et par la prière que je vous demande d’être présent auprès d’eux.

Enfin, soyez ambassadeurs de la Fondation et faites-la connaitre, afin que d’autres dans votre entourage soutiennent également son action.

Monseigneur Stanislas LALANNE, Président de la Fondation Nationale pour le Clergé

Ecouter l’intégralité de son message en cliquant ICI

Nos domaines d’interventions

Paiement des cotisations d’assurance maladie ou vieillesse

Les cotisations sociales, du régime obligatoire ou complémentaire, pèsent lourd dans le budget des diocèses, congrégations et instituts. La Fondation peut aussi prendre en charge la couverture sociale des novices et des séminaristes.

Construction ou aménagement de lieux de vie adaptés

Création, rénovation, mise aux normes ou agrandissement d’EHPAD, d’infirmeries de monastères, de salles de soins… Pour les domiciles individuels, les travaux de réaménagement concernent souvent la salle de bain ou l’accessibilité du logement.

Achat d’équipements coûteux, mobilier ou matériel médical

Lits médicalisés, monte-escalier, système d’appel-malade, chaises, fauteuils, … Ces équipements peuvent bénéficier à des structures de vie religieuse ou des EHPAD mais également pour des logements individuels de personnes handicapés ou à mobilité réduite.

Prévention en faveur de la santé physique et psychique

La Fondation Nationale pour le Clergé est très attentive aux actions de prévention en faveur de la santé tout au long de la vie. Elle finance des parcours de santé pour prêtres en activité. Elle peut également participer à des projets d’amélioration du cadre de vie, des séjours de repos suite à un burn-out…  

Nos chiffres clés*

14 128 prêtres et séminaristes diocésains, religieux, étrangers et étudiants présents en France
22 214 religieux et religieuses vivant en France
280 institutions bénéficiaires diocèses, congrégations et instituts
2 004 euros par mois prix mensuel médian pour un hébergement en EHPAD
7 512 euros par an coût moyen des cotisations d’assurance maladie, vieillesse et complément de retraite d’un prêtre

* source : CEF, CAVIMAC, CORREF, CNSA (derniers chiffres disponibles)

Notre gouvernance

Les membres de bureau

Monseigneur Stanislas Lalanne

Président

Evêque de Pontoise

Membre de droit désigné par la Conférence des Evêques de France

Soeur Myriam Péan de Ponfilly

Vice-Présidente

Bénédictine au monastère Sainte-Bathilde

Chanoine Emmanuel Boudet

Vice-Président

Prêtre du Diocèse de Paris
Président de l’Union Saint-Martin

Mme Corinne
Boilley

Secrétaire

Ancienne secrétaire générale adjointe de la Conférence des évêques de France

Monsieur Christian
de Lavernée

Administateur

Préfet de région honoraire

Le conseil d’administration et le commissaire aux comptes

Père Pierre-Yves Pecqueux

Administrateur

Secrétaire général adjoint de la CORREF
Membre de droit désigné par la CORREF
Conférence des Religieux et des Religieuses de France

Frère Thierry-Marie Delarue

Administrateur

Bénédictin

Madame Odile
Piérart

Administratrice

Conseillère d’Etat honoraire

Docteur Gérard
de Bataille

Administrateur

Médecin gériatre
Ancien directeur d’établissement gériatrique

Monsieur Jean-Michel
Mithieux

Administrateur

Econome du diocèse de Grenoble-Vienne

Docteur Bertrand
Galichon

Administrateur

Médecin urgentiste
Président du Centre catholique des médecins français

Monsieur Edouard
du Parc

Administrateur

Entrepreneur dans l’immobilier à Bordeaux

Monsieur Jérôme
Eustache

Commissaire aux comptes

Cabinet Mazars

Les comptes annuels de la Fondation

La Fondation faisant appel à la générosité du public, elle peut être contrôlée par la Cour des Comptes. 

Ses comptes sont audités et certifiés chaque année par un commissaire aux comptes. Ils sont envoyés à la Préfecture de Paris et sont téléchargeables sur le site internet du Journal Officiel.

Télécharger les comptes annuels 2022

Informations financières de  l’année 2023 : les comptes de l’exercice 2023 seront approuvés en juin 2024 et publiés le mois suivant.

Extrait des emplois et ressources 2022

 

Emploi des ressources
10 019 387 € en 2022

 

Ressources
10 197 332 € en 2022

 

  • Dons affectés : 7 063 939 €
  • Dons non affectés : 2 805 869 €
  • Legs, donations et assurances-vie : 323 169 €
  • Autres ressources liées à la générosité du public : 4 357 €

Notre histoire

Reconnue d’utilité publique, la Fondation Nationale pour le Clergé est, depuis sa création en 1946, orientée vers la protection sociale du Clergé.

Elle a, tout d’abord, créé et géré des établissements sanitaires destinés aux prêtres et aux religieux, comme le sanatorium de Thorenc (Alpes-Maritimes) ou la clinique médico-psychologique de Montjay (Seine-et-Marne). Ces établissements ont aujourd’hui cessé leurs activités et ont été cédés.

Puis, à partir de 1987, la Fondation a reçu des dons de fidèles, permettant l’accès aux soins par le biais notamment du financement d’une partie des cotisations sociales obligatoires ou complémentaires des diocèses. Cette activité s’est progressivement étendue aux religieuses et aux religieux.

Aujourd’hui, elle s’est imposée comme un acteur majeur et un des maillons centraux de la solidarité entre les fidèles et les diocèses et institutions religieuses catholiques.