Témoignage de Madame Colette Hérault

Diriger une maison de retraite, c’est bien sûr beaucoup d’administratif, de négociations avec nos tutelles, de rapports à rédiger ; en bref, de formalités. Mais jamais ces tâches ne me font oublier l’essentiel : nous accueillons dans cette maison des femmes et des hommes âgés, souvent dépendants, et notre rôle est de rendre leur vie la plus jolie, la plus digne, la plus confortable possible avec les moyens dont nous disposons.

J’ai la chance d’être entourée par une équipe formidable et l’humain est au cœur de notre mission. Nous accomplissons tous un travail et il se fait avec empathie, respect de la personne, beaucoup de sourires et d’attention à l’autre.

C’est vrai entre le personnel et les résidents, c’est aussi vrai entre les résidents eux-mêmes : il n’est pas rare que celui qui a un peu « perdu la tête » aide celui qui n’a plus l’usage de ses jambes en poussant son fauteuil roulant de la chapelle vers la salle à manger. Il y a beaucoup d’entraide et de solidarité entre les résidents.

Autre exemple : à tour de rôle, nos prêtres célèbrent la messe quotidienne dans notre belle chapelle. Ils ont décidé qu’elle pourrait se célébrer assis afin que le handicap de certains ne les pénalise pas.

 

« L’humain est au cœur de notre mission »

Colette Hérault
Directrice de la maison de retraite du Landreau

 

Découvrir le projet
en CLIQUANT ICI